La station des pilotes de loire, démat' et covid-19

case-study-PDL

Stéphane Pousset, président de la station de pilotage ligérienne, nous offre un éclairage sur son métier ainsi qu’un témoignage au sujet de son expérience avec la GED et Inovera.

-

Le pilotage maritime en estuaire est passionnant !

Comment s’acheminent jusqu’à Nantes des bateaux pouvant mesurer jusqu’à 225 mètres de long ?

En grande partie, grâce aux 31 pilotes de Loire dont le métier suscite toujours beaucoup de curiosité et d’intérêt.

La station est un organisme public. L’État impose le pilotage pour tout navire d'une longueur supérieure à 75 mètres et/ou transportant des marchandises dangereuses.

Le métier est très réglementé et nécessite des connaissances de base acquises à l’École Nationale Supérieure de la Marine, d’avoir navigué entre 10 et 15 ans en position de commandement sur tous types de navires - de préférence, les plus imposants. Il requiert également une grande adaptabilité, « l’humain » est primordial.

Bien sûr, les pilotes de Loire, connaissent parfaitement leur environnement de navigation (courants marins, météo, marées, habitudes locales...).

«Concrètement, nous manœuvrons les navires en entrée et sortie de port. Nous embarquons sur ceux-ci afin de leur permettre de rentrer dans l’estuaire.

La Couronnée IV, notre bateau-pilote, est notre base avancée en mer. C’est de là, via des canots de transfert, que nous rejoignons les navires à accueillir. Je nous compare souvent aux guides de haute de montage... nous accompagnons capitaines et équipages dans le pilotage des manoeuvres d’accostage et la communication avec les autorités portuaires. 

 

Nous coordonnons également les moyens de remorquage. » Précise Monsieur Pousset.

 

La_Couronnée-IV

La Courronnée IV

 

Les Pilotes de Loire et la GED

 

«Nous avions déjà envisagé ensemble de nous équiper d’une solution de GED afin de répondre à nos problématiques de mobilité et de gestion administrative.

Notre équipe administrative (4 à 5 personnes) est répartie sur plusieurs sites et le propre de notre métier de pilote... c’est « le terrain ». Nous sommes souvent en mer ou sur notre « base vie » (le bateau pilote).»


À la recherche de l’interconnectivité

« Nous avons sélectionné Inovera pour la pertinence du logiciel proposé (Docuware).
Celui-ci était compatible avec nos progiciels existants existant, notre système de messagerie etc.
Il nous est apparu comme le plus simple à appréhender et mettre en place en comparaison avec ceux que nous avions pu voir auparavant.

Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits de ce choix efficace et sécurisant.

Un soin particulier est apporté à la confidentialité de nos documents et la sécurité de nos archives.
Nous souhaitons naviguer sereinement et qu’aucun de nos documents « sensibles » ne se promène sur Internet.

La préservation de notre environnement et du littoral fait également partie de nos missions et nous tient à cœur, nous sommes satisfaits de nous diriger vers des solutions plus « vertes » qui vont dans le sens de l’écologie.

D’une grande utilité, la GED s’est avérée plus que jamais opportune dans un contexte de confinement et de télétravail. 


Grâce à la solution de dématérialisation des factures clients proposée par Inovera, nous gagnons un temps considérable. Nos opérations nécessitent cependant toujours une intervention humaine.
La tâche est allégée et plus agréable !

En ce qui concerne le Covid-19 et le confinement, à 20 % près, nous avons pu poursuivre nos missions.
Nous nous estimons heureux et nous avons une pensée solidaire vis-à-vis des secteurs et entreprises plus touchés.»

 

Quelques données de l'audit Inovera - observations avant intervention :

 

PDL-data-ff-1PDL-data-fv